Questions fréquentes

Les consultations sont-elles remboursées ?

 

Assurance Maladie : Non à ce jour les consultations avec un diététicien-nutritionniste ne sont pas remboursées par l'Assurance Maladie.

Il existe certains cas précis où les consultations peuvent être prises en charges sans que le patient n'ait de frais à avancer, via des réseaux de santé. C'est notamment le cas pour les enfants et adolescents en surpoids via le REPPOP, réseau dont je fais partie. Bientôt, cela concernera également le parcours de soin global après le traitement d'un cancer.

Les associations de professionnels militent pour votre droit à des consultations remboursées. Les études ont prouvé la pertinence de nos interventions pour réduire l'apparition de complications, qui sont actuellement bien plus coûteuses pour les patients, tout comme pour le système de santé.

Mutuelles : OUI la plupart des mutuelles remboursent tout ou partie des consultations avec un diététicien-nutritionniste, pour les raisons juste avant évoquées. Consultez le tableau des garanties de votre mutuelle pour vous en assurer. Certains contrats prévoient un forfait annuel de remboursement (exemple : 350 euros cumulés sur l'année). D'autres prévoient le remboursement d'un nombre de consultations défini (exemple : 6 consultations dans l'année). Chaque membre de votre foyer assuré dispose de son propre forfait / quota à utiliser. L'information apparaît souvent dans la rubrique "Soins paramédicaux" et parfois "Médecines douces / Bien-être" des tableaux de garantie. Si ce n'est pas le cas, n'hésitez pas à contacter votre mutuelle pour connaître vos droits. Vous pouvez apporter en 1ère consultation ce tableau si vous avez besoin d'aide pour le décrypter.

Quelles différences entre "Diététicien-nutritionniste", "Médecin-nutritionniste", "Nutritionniste" tout court ?

 

Seuls les Diététiciens-Nutritionnistes et les Médecins-nutritionnistes ont la qualité officielle de professionnels de santé. Ils ont acquis des compétences scientifiques et méthodologiques au terme de plusieurs années d’études spécialisées, et obtenu des diplômes reconnus par l’État.

 

Pour les Diététiciens-Nutritionnistes, on compte 1800 à 2500 heures de formation dédiées à la nutrition. Pour les Médecins-nutritionnistes, il s'agit généralement d'un diplôme universitaire (non qualifiant) de 80 à 150h complémentaires à leurs études de médecine générale.

 

Malheureusement, l’emploi de l’adjectif « Nutritionniste » seul n’est pas réglementé à ce jour. Des personnes non diplômées parfois peu scrupuleuses se déclarent « Nutritionniste » (ou « Nutrithérapeute », « Coach / Conseiller / Expert en nutrition »…) avec peu de formation adéquate, voire aucune formation. Le Code de la santé publique prévoit à leur encontre des sanctions pénales pour exercice illégal. Mais il y a peu de contrôles, et les sanctions sont peu appliquées. Cela entretient la confusion au détriment de la sécurité des patients.

 

Conseil : Assurez-vous que la personne consultée dispose d’un numéro ADELI ou RPPS. Ils sont attribués uniquement aux professionnels de santé dont la validité du diplôme a été contrôlée par l'Agence Régionale de Santé ou le Conseil de l'Ordre. Par ailleurs ce numéro est exigé par les mutuelles pour procéder à des remboursements. Mon numéro ADELI est le 339506685.

Alors diététicien-nutritionniste ou médecin-nutritionniste ?

Vous choisissez une profession mais aussi la personne qui l'exerce. Ce choix vous appartient, en tenant compte :

- De vos besoins, de vos sensibilités, du temps d’écoute et du degré de personnalisation que vous attendez ;

- De l’approche du professionnel, de ses formations complémentaires, ses spécialités…

Capture d’écran 2021-04-19 à 14.13.43.